Bannière Halloween

Agility

L'agility est une activité qui, tout en étant ludique, autant pour le maître que pour le chien, demande un très grand contrôle de ce dernier et c'est ce qui en fait la difficulté et le charme.

Pour les personnes qui s'intéressent à cette discipline nous avons une équipe compétente de moniteurs(trices) dévoués. Cette discipline est très prisée des maîtres et des chiens (plus de 30 membres) car elle est basée sur le jeu. Des cours pour débutants sont proposés.

Responsable

Corinne Gassmann

E-mail : agility@cyno-tavannes.ch

Entraînements

Jour Lieu Heure Participants
Lundi Plateau d'Orange 19h00 Avancé et débutants
Mardi Plateau d'Orange 19h00 Licenciés

 

Présentation de l’Agility

 

Historique

Tout d’abord un petit historique sur cette discipline qui est d’ailleurs un dérivé des courses d’obstacles pour chevaux. Elle a été inventée en Angleterre vers la fin des années 70. La toute 1ère démonstration a eu lieu dans la région de Londres afin de meubler une demi-heure de temps mort lors de la célèbre exposition canine internationale Crufts, c’était en février 1978.

Dans notre pays, l’agility existe depuis une vingtaine d’années et le premier championnat suisse a eu lieu en 1991.

Actuellement, on compte approximativement 2800 licenciés en Suisse.

Obstacles et parcours

Un parcours d'agility est composé de différents obstacles: il y a les sauts (en hauteur, un saut en longueur, le mur et le pneu) ; le tunnel dur et le tunnel souple que l’on appelle aussi plus familièrement chaussette, le slalom, la table sur laquelle le juge peut demander l'une des trois positions: assis, couché ou debout, et les obstacles à zones de contacts qui sont passerelle, palissade, balance.

Le tunnel

Le saut en longueur

La passerelle

Le pneu

Le mur

La bascule

La palissade

La chaussette

La table

Le saut

En général une vingtaine d’obstacles sont disposés par un juge afin de former un parcours d’une longueur de 120 à 180 mètres.

Le parcours qui est inventé selon l’imagination du juge est changé lors de chaque épreuve, le degré de difficulté augmente aussi en fonction du niveau des compétiteurs.

Pour le conducteur, il s’agit donc de dirigé son chien d’un obstacle à l’autre dans un ordre déterminé, sans faute et le plus vite possible!

C'est donc à la fois une course de vitesse et d'agilité.

Jugement

Chaque barre de saut qui tombe provoque une pénalité de 5 points.

La passerelle, la palissade et la balance ont à la montée et à la descente des zones de couleur différente où le chien doit poser une patte au minimum, sinon c'est de nouveau une pénalité de 5 points.

Si le chien passe à côté d'un obstacle qu'il doit effectuer cela s'appelle un refus et il reçoit une nouvelle pénalité de 5 points.

Slalom, le chien le débute avec la première barre à sa gauche. (au maximum 2 refus et 1 faute, si + de fautes = perte de temps).

3ème refus dans un parcours = élimination

S’engager sur le mauvais obstacle = élimination…

Vous trouverez le règlement détaillé sur le site de la CTAMO http://www.tkamo.ch/

Informations

Les chiens sont répartis en 3 catégories : Small, Medium et Large en fonction de leur grandeur et dans chaque catégories il y a des classes selon les niveaux, cela va de la classe A et 1 qui correspond aux débutants aux classes 2 et 3 pour les plus expérimentés.

La FCI avait 2 catégories jusqu'en 2001 et 3 depuis le 1er janvier 2002:

Jusqu'en 2002 hauteur du chien au garrot hauteur du saut Depuis 2002 hauteur du chien au garrot hauteur du saut
Mini <= 40 cm 30-40 cm Small < 35 cm 25-30 cm
      Medium 35-43 cm 35-40 cm
Standard >= 40 cm 55-65 cm Large > 43 cm 55-60 cm

Palissade Hauteur : S –M = 170cm / L = 190cm

Saut longueur : S = 40-50cm / M = 70-90cm / L = 120-150cm

Saut double : barre de devant 10-15cm plus basse / 

Espacement S = 30cm M = 40cm L = 55cm

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com
/* Google Analitics addon */ /* Google Analitics addon */